C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 7 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 15:50

Journal de la 6e batterie
27 mai 1917 " Rupture du Parc à 6h. Itinéraire; Dampleux, Villers-Cotterêts,
Vauciennes, Crépy en Valois. Arrivée à Duvy à 11 heures.
Cantonnement à la Ferme Chaville à 2 kil Sud de Duvy."
28 mai 1917 " Rupture du Parc à 5h45. Itinéraire; Séry-Magneval,
Béthisy St Martin, Béthisy St Pierre, Saintines.
Arrivée à Verberie à 9h30. Cantonnement à Verberie."
29 mai 1917 " Rupture du Parc à 6 heures. Itinéraire; Longueil Ste Marie,
Canly, Arsy, Moyvillers. Arrivée à 9h30 à Estrées St Denis.
Cantonnement à Estrées St Denis."

NB; Le 35 RAC se trouve, maintenant, dans le département de l'Oise.
Il cantonne à l'Est de Compiègne, à une vingtaine de kilomètres de
la Clairière de l'Armistice. Mais ceci est pour plus tard.

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 15:51

Journal de la 6e batterie

30 mai 1917 " Rupture du Parc à 5 heures. Itinéraire; Gournay-s-Aronde, Cuvilly,
Mortemer. Arrivée à 9h30 à Rollot. Cantonnement à Rollot."
31 mai 1917 " Repos à Rollot. 40% de l'effectif est envoyé en permission."

NB ; Le 35 RAC passe à quelques kilomètres du cantonnement de la 110e batterie
à Roye-sur-Matz (Nord de l'Oise). Toujours pas de contact connu.
Rollot se trouve à 16 kilomètres au Sud Est de Montdidier, dans le département
de la Somme.


ARTILLEURS MORTS POUR LA FRANCE

BOUHIER Eugène Auguste Amédée né le 26 juillet 1878 à Vix (Vendée)
Maréchal des Logis, mort de suite de blessures à l'Ambulance 12/20
à Oeuilly (Aisne) le 6 mai 1917.
Médaille Miltaire, Croix de Guerre avec Etoile de Bronze.
Citation posthume au J.O du 22 novembre 1919; " Sous officier modèle,
blessé mortellement d'une balle à la tête en commandant une corvée
de ramassage de grenades, le 6 mai 1917".

CHAMARD Médard Sylvain né le 8 juin 1884 à Thenay (Indre), canonnier servant,
tué le 6 mai 1917 à Cuissy-et-Geny, Ferme de Cuissy (Aisne)

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 15:52

Journal de la 6e batterie

30 mai 1917 " Rupture du Parc à 5 heures. Itinéraire; Gournay-s-Aronde, Cuvilly,
Mortemer. Arrivée à 9h30 à Rollot. Cantonnement à Rollot."
31 mai 1917 " Repos à Rollot. 40% de l'effectif est envoyé en permission."

NB ; Le 35 RAC passe à quelques kilomètres du cantonnement de la 110e batterie
à Roye-sur-Matz (Nord de l'Oise). Toujours pas de contact connu.
Rollot se trouve à 16 kilomètres au Sud Est de Montdidier, dans le département
de la Somme.

ARTILLEURS MORTS POUR LA FRANCE

BOUHIER Eugène Auguste Amédée né le 26 juillet 1878 à Vix (Vendée)
Maréchal des Logis, mort de suite de blessures à l'Ambulance 12/20
à Oeuilly (Aisne) le 6 mai 1917.
Médaille Miltaire, Croix de Guerre avec Etoile de Bronze.
Citation posthume au J.O du 22 novembre 1919; " Sous officier modèle,
blessé mortellement d'une balle à la tête en commandant une corvée
de ramassage de grenades, le 6 mai 1917".

CHAMARD Médard Sylvain né le 8 juin 1884 à Thenay (Indre), canonnier servant,
tué le 6 mai 1917 à Cuissy-et-Geny, Ferme de Cuissy (Aisne)

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 15:53

Journal de la 6e batterie
1 juin 1917 " Repos à Rollot."
2, 3, 4 juin 1917 "Repos à Rollot."
5 juin 1917 " Repos à Rollot."




  Journal du 3e groupe (petit résumé)
" Juin. Ecoles à feu Camp de Lassigny. Pelotons des élèves brigadiers et sous-officiers
      faits par le lt Richard."

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 15:54

Journal de la 6e batterie

6 juin 1917 " Repos et instructions. Pelotons n°1 et n°2."
7, 8, 9, 10 juin 1917 " Repos et instructions."
11 juin 1917 " Repos et instructions. Par suite de la non modification des effectifs,
                    et du renvoi au Dépôt des hommes de classes anciennes, la batterie
                    envoie des hommes au Dépôt, reçoit en renfort des hommes et
                    1 cheval, venant d'autres batteries."




_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 15:55

Voici un autre témoignage très intéressant sur la vie d'un soldat du 35e RAC.

 Léon Antoine Dupré né le 22 septembre 1897 à Laval (Mayenne), fils de médecin.
 Engagé volontaire en juillet 1915 au 35e RAC à Vannes.

 

 Appelé au Front en mai 1916.
 Voici quelques extraits de ses mémoires qu'il a écrites beaucoup plus tard , ceci, d'après les lettres qu'il a envoyées à ses parents.
 Ce livre est intitulé : " Carnet de route d'un gosse des tranchées".







_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 15:56

Journal de la 6e batterie

12 juin 1917 " Repos."
13 juin 1917 " Ecoles à feu au camp de Lassigny."
14 juin 1917 " Repos à Rollot."

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 15:57

Journal de la 6e batterie

15 juin 1917 " Repos à Rollot."
16, 17, 18 juin 1917 " Repos à Rollot."

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 16:13

Journal de la 6e batterie
19 juin 1917 " Repos à Rollot."
20 juin 1917 " Repos à Rollot."
21 juin 1917 " Ecoles à feu."
22 juin 1917 " Repos."




_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 16:14

JMO 22e D.I " 22 juin 1917 ; A 11h45, le colonel AD22 reçoit de la D.I le message suivant;
"Préparez vous à partir demain". A 20h30 réception de l'ordre n° 1043 de la
D.I, qui prévoit que la D.I fera mouvement le 23 juin pour gagner, par voie
de terre, la région de Nesles."

Journal de la 6e batterie

22 juin 1917 " Repos."
23 juin 1917 " Départ de Rollot à 4h20, destination; Morchain. Itinéraire; Remangis, Fescamps,
Roye, Nesles, Pargny, Epénancourt (destination modifiée en cours de trajet).
Bivouac à Epénancourt."
24 juin 1917 " Reconnaissance des cdts de groupe et des cdts de Bie.
Départ d'Epénancourt à 5h30 en camion. La 6e Bie relèvera la 6e Bie du 53e
Rt d'Artillerie (XIIIe C.A), dans le bois de la Loutre (N de St Quentin)."

Journal de la 110 B de 240 T du 35e RAC

23 juin 1917 " La 110e B de 240 T embarque en gare de Ressons / Matz et fait par fer
l' étape Ressons - Esquelbecq (Nord)."
24 juin 1917 " La 2e étape se fait par route; Esquelbecq - Ferme Dousselaere, près du château
de Steenbourg (commune de Steene, canton de Bergues Nord)."


Note d'humour; Bienvenue chez les Ch'ti pour la 110e
Note sérieuse; Le château de Steenbourg est le Quartier Général de Charles de Broqueville,
ministre de la Guerre et Premier Ministre du roi Albert 1er de Belgique.
Le roi étant à La Panne (petit morceau de Belgique non conquis par les
Allemands), son gouvernement " en déplacement " à Sainte Adresse près
du Havre, Charles de Broqueville ne pouvait pas être trop loin de son souverain.

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 16:15

Journal de la 6e batterie
25 juin 1917 " Un adjudant de l'Echelon va reconnaître, près des étangs de Caulaincourt.
Le soir à 18h, départ de la 1ère section qui relève la 1ère section de la Bie du 53e.
Itinéraire: Pargny, Béthencourt, Y, Martigny, Foreste, Beauvois, Villevèque, Maison de Garde,
Bois de la Loutre."
26 juin 1917 " Même mouvement pour la 2e section. Position de la batterie; x = 75.520, y = 51.480.
La Bie est accrochée sur 89.24, croisement de la Tr des Hyènes et du Boyau de la Givre.
Elle fait barrage de 84.25 à 84.16."
27 juin 1917 " Tir de réglages, observés de l'observatoire de la Bie (obs Noguer), sur la route Fresnoy - Fayet (67.31).
Le P.C du groupe est auprès de l'ancienne Maison de Garde, l'observatoire de groupe (Passeron),
à la Borne de la Côte 124 ( bois de St Quentin). Le T.R est à Douvieux."
28 juin 1917 " Même emplacement."
29 juin 1917 " Même emplacement. La 1ère pièce est détachée dans la position Sud du Bois de la Loutre, à
proximité de l'ancienne position de la 5e Bie.
Elle a pour mission de tir sur Tanks, en cas d'attaque par tanks.
Le s/lt Le Deuff est chargé de cette pièce. La 4e pièce est également désignée comme pièce contre tanks,
éventuelle."
30 juin 1917 " Réglages divers, quelques tirs sur travailleurs."

NB: C'est la première fois que nous lisons le mot " Tanks " sur ce journal.

ARTILLEURS MORTS POUR LA FRANCE

AUROUSSEAU Fernand né le 17 mai 1898 à Préporché (Finistère) canonnier servant,
mort le 19 juin 1917 à Dijon (Côte d'Or)

KERMOAL Alain né le 8 août 1889 à Saint Pol de Léon (Finistère) blessé et mort des suites de ses blessures
le 17 juin 1917 en Ambulance 3/153 (Somme)

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 16:16

Journal de la 6e batterie
1 juillet 1917 " R.a.S."
2 juillet 1917 " Barrage de la Bie de 84.25 à 84.16."
3 juillet 1917 " R.a.S."

Journal de l'AD22 (résumé)
Le 2 juillet 1917, la 3e batterie est l'objet de deux tirs de destruction exécutés par une batterie de 105
et une batterie de 15, réglés par avion.
Le premier, de 11h30 à midi, le second, de 14h20 à 16h45.
Nombre de coups reçus; 300 dont un tiers de 15.
Résultat; 1 homme tué, 2 blessés. Matériel; 3 canons détériorés, dont un hors de service,
1 mitrailleuse détruite. Les abris ont, en général, résisté, sauf un, abri léger où les pertes
en personnel se sont produites.
Le 3 juillet 1917, nouveau réglage par avion sur la 3e batterie du 35, interrompu par le départ de l'avion.

Voici un peu des nouvelles de la 110e batterie de 240 T du 35 RAC.
Nous l'avons quittée dans la région de Bergues (Nord), à Steene, mais après deux jours de repos, les 25 et
26 juin, elle a repris la route en direction de la Belgique, à Oostvleteren, le 27 juin 1917.
Elle cantonne dans une ferme à 2 kilomètres N.E du village. L'Echelon est resté à Steene. Des reconnaissances
sont effectuées dans la région de Noorschote.
Position; près de la Ferme Vuisteke, au fortin Elisabeth.
Le 28 juin, l'armée belge met à la disposition de la batterie, des abris en ciment armé, que son infanterie occupait
dans l'ouvrage. L'installation est donc simplifiée.
Le 4 juillet, la 110e reçoit une autre mission, en vue de battre les objectifs 2889, 2980, 3391, près de Steenstraat-
Lizerne (6 kilomètres nord d'Ypres).
Une position est reconnue auprès de la Ferme de Paris, là aussi, la batterie bénéficie d'abris en ciment armé.

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 16:17


Journal de la 6e batterie
4 juillet 1917 " Réglages sur 89.24."
5 juillet 1917 " Rien de particulier, réglages et tirs de quelques coups sur les travailleurs signalés par les observateurs."
6 juillet 1917 " Idem."

NB: Pas de note annonçant l'arrivée des soldats américains en France, alors que les Italiens, entrant en guerre
contre l' Allemagne, avaient déclenché une grande joie générale.
7 juillet 1917 " Rien de particulier."

8 juillet 1917 " La batterie reçoit des missions de contre-préparation (CPO), en cas d'attaque des quartiers K,
L, et O, afin de prêter appui aux groupes voisins."

9 juillet 1917 " Enfin, la batterie reçoit une mission de tir contre avions volant bas, au dessus de nos lignes,
et hors de portée de la D.C.A. A cet effet, elle est reliée à la D.C.A d' Aubigny."

10 juillet 1917 " Consommation moyenne de 50 coups par jour, en harcèlement sur la Tranchée de la Glu,
le carrefour des boyaux 94.28 et 96.27, et réglages sur le point 89.24."

11, 12, 13 juillet 1917 " Idem."
14 juillet 1917 " Harcèlement, 50 coups par jour, sur les mêmes objectifs."

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 16:18

Journal de la 6e batterie
15 juillet 1917 " Sans changement."
16, 17 juillet 1917 "Sans changement."
18 juillet 1917 " R.a.S."
19, 20, 21 juillet 1917 "R.a.S."
22 juillet 1917 " R.a.S."
23 juillet 1917 " 8h30, tir sur travailleurs en 9428. 10h30, même tir sur 9428.
15 coups jusqu'à 14h35. La batterie a une possibilité de repli, prévue en 170.085,
et 351.649. Les consignes du tir de CPO sont entièrement refaites d'après le nouveau
plan d'emploi.

La Bie exécutera un tir de CPO G en cas d'attaque, un tir de CPO K en cas d'attaque
sur le secteur K.
Tir de CPO G; tranchée des Hyènes de 9018 à 8924, tranchée de la ligne des abris
de 9418 à 9525, peignage sur le bois Tomahawk.
Tir de CPO K; tranchée du Hêtre de 9809 à 9314.
La batterie exécute CPO G ou CPO K suivant les différents cas où elle doit être actionnée."

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 16:19

Journal de la 6e batterie

24 juillet 1917 " 14h, réglage sur 8924 et sur la Tranchée Nouvelle, devant ce point.
Tir sur un observatoire de la Tr de la Glu (observés de Noguer).
Tir sur travailleurs de la Tr de la Glu et en 9039 (observés de Gricourt).
La nuit, 40 coups sur le bois du Tomahawk et la Tranchée Nouvelle. Total 80."

25 juillet 1917 " Tir observé de 80 coups pendant l'après-midi, sur la Tranchée Nouvelle et du
Tomahawk. La nuit, mêmes objectifs, 70 coups.

26 juillet 1917 " Dans la nuit, 20 coups de surprise sur le Tomahawk, 20 coups sur le bois du Frêne,
20 coups sur la Tranchée Nouvelle."

27 juillet 1917 " Tir observé de 30 coups sur le Tomahawk. La batterie subit un tir de 200 coups de 105 et 150
(une pièce hors de service). A 22h, 20 coups sur le Tomahawk."

28 juillet 1917 " Préparation d'un réglage par avion sur 8324 qui n'a pas lieu? La batterie reçoit sa mission de repli."

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 16:20

Journal de la 6e batterie

29 juillet 1917 " Dans la nuit, 30 coups sur le Tomahawk et la Tranchée Nouvelle."

30 juillet 1917 " Le barrage est modifié; 8418 - 8321 - 8324."

31 juillet 1917 " Réglage de la nouvelle pièce, reçue en échange de la pièce détériorée le 27.
Dans la nuit, 40 coups sur le Bois Squaw."

ARTILLEURS MORTS POUR LA FRANCE

MARZIOU Jean-François né le 8 juin 1886 à Plabennec (Finistère) canonnier servant,
tué à l'ennemi le 2 juillet 1917 à Fayet (Aisne)

LE GUILLOU Jean né le 23 janvier 1889 à Plouyé (Finistère) mort des suites de ses blessures
à l'Ambulance 15/1 SP 83 à Lanchy (Aisne) le 6 juillet 1917

CAHAREL Jean-Pierre Marie né le 9 mars 1883 à Derval (Loire-Atlantique) canonnier servant 2e section
munitions d'artillerie, mort suite maladie contractée en service
le 7 juillet 1917 à Douilly (Somme)

PAUL Armand né le 8 juin 1893 à St Nazaire (Loire-Atlantique) mort suite maladie contractée en service
le 9 juillet 1917 à St Etienne de Montluc (Loire-Atlantique)

QUELFENNEC Joseph Marie né le 26 juillet 1890 à Landeleau (Finistère) canonnier servant, matricule; A361867
tombé malade en service et mort le 10 juillet 1917 à l'hôpital de Nogent sur Oise (Oise)

RICHARD François Louis né le 27 novembre 1894 à Riaillé (Loire-Atlantique) maréchal des logis
mort à l'hôpital d'évacuation de Couvrelles (Aisne) le 22 juillet 1917

BLUTEAU Jérôme Benjamin né le 19 octobre 1892 à La Châtaigneraie (Vendée) mort suite de maladie contractée
en service le 18 juillet 1917

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 16:21

Journal de la 6e batterie

1 août 1917 " Réglage sur le bois Squaw."

2 août 1917 " Dans la matinée, le Bie exécute un tir de CPO K*. R.a.S.
Le lieutenant Wallut reprend le commandement de la Bie."

3 août 1917 " Tirs habituels."

4 août 1917 " Réglage sur le bois Squaw. A 14h30, 12 fusants sur le Tomahawk.
Reconnaissance d'une position de repli, au N du Bois d'Holnon."

5 août 1917 " 400 coups de harcèlement sur le Squaw et la zone comprise entre la 1ère ligne
et la Tranchée Nouvelle. 400 coups de harcèlement."

6 août 1917 " A 11h20, tir contrôlé par avion sur la vallée des Lures, 20 coups - La nuit, harcèlement."

7 août 1917 " 400 coups de harcèlement - Réglage sur 8924 et le bois Squaw."

8 août 1917 " Harcèlement durant la moitié de la nuit."

9 août 1917 " Reconnaissance d'une position de repli, au Sud de la route d'Attily - Holnon, à 500 m au S.E
du Calvaire d'Holnon. Mouvement ordonné pour la 1ère pièce, dans la nuit du 9 au 10."

* CPO = Contre Préparation Offensive - K ou G = le point de visée.
Reprise d'un autre journal que je consulterai pour de plus amples renseignements.
Journal de la 2e batterie.

1 août 1917 " La batterie se trouve non loin d'Holnon, sur une position qu'elle occupe depuis le 3 juillet 1917.
Par un prisonnier, on connaît les projets d'attaque allemands sur la Tranchée Dancourt.
Des tirs de harcèlement et de surprise sont exécutés."

2, 3, 4 août 1917 " Même position."
5, 6, 7, 8, 9 août 1917 " même position."

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 16:23

Journal de la 6e batterie

10 août 1917 " 1h50, barrage à la demande de l'Infanterie. Violent bombardement de la position
avec obus toxiques, le mouvement de la 1ère pièce est empêché .
Tir de CPO K à la suite du barrage par ordre du cdt de groupe jusque vers 3h30.
L'ennemi occupe la Tranchée Dancourt défendue par le 116e rgt d'inf. A 10h, réglage
sur le Bois Squaw. Tir de harcèlement pendant tout l'après-midi sur 8910 - 9012,
Terrier du Renard et Bois Squaw. A 17h, la 6e Bie est rattachée au 1/35 sous les ordres
du cdt Frochot, pour l'exécution de la contre-attaque. Préparation de l'attaque de 19h50
à 20 heures. A 20h, allongement du tir. La contre-attaque réussit en partie, mais la Tranchée
Dancourt reste aux mains de l'ennemi.
Consommation de la journée; 2500 coups."

11 août 1917 " Bombardement de la position à obus toxiques entre 0h et 3h.
A 9h, réglage de la Bie sur le Bois Squaw. Harcèlement sur 8910 - 9012, Terrier du Renard
et Bois Squaw. Tir de barrage demandé par téléphone, à 15h, à la suite duquel, la position
est violemment bombardée.
Contre-attaque à 19h, par le 19e rgt d'inf, bataillon L'Helgouach. Les liaisons téléphoniques étant
coupées, l'ordre de contre-attaque ne parvient qu'à 17h30 à la batterie, la 4e et la 1ère pièce,
seules, participent à la préparation, les deux autres pièces ne sont pas en état de tirer.
l'attaque réussit, la Tranchée Dancourt reprise, l'ancienne 1ère ligne rétablie.

12, 13 août 1917 " La Bie ne tire pas. La position est bombardée à obus toxiques dans la nuit du 11 au 12,
et du 12 au 13, et du 13 au 14."

Journal de la 2e batterie

10 août 1917 " Les Allemands attaquent, prennent les Tranchées de Landerneau, et de Dancourt. Ils arrivent par la
route de Gricourt - Saint Quentin. Pendant l'attaque, un tir de neutralisation est exécuté sur la batterie
par l'ennemi. Une contre-attaque, faite le soir même, échoue."

11 août 1917 " Des tirs à vue sont exécutés sur la Tranchée Dancourt, où circulent de nombreux fantassins allemands.
Dans la soirée, le bataillon L'Helgouach, du 19e R.I, contre attaque, appuyé par le 1/35, il réussit
pleinement et sans perte."

12 août 1917 " La position est violemment bombardée, la nuit, par des obus toxiques, le jour, par gros obus."

13 août 1917 " Nouveau bombardement en obus toxiques et en obus de gros calibre."

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 16:23

Journal de la 6e batterie
14 août 1917 " Dans la nuit, la pièce détachée est conduite par le s/lt Le Deuff, à son nouvel emplacement,
au chemin creux, voisin du Calvaire d'Holnon. Coordonnées: x = 174.280 y = 349.100.
Itinéraire: Bois de la Loutre, Holnon, Calvaire."
15 août 1917 " Dans la nuit, les trois autres pièces de la batterie prennent position."
16 août 1917 " Accrochage de la batterie sur la corne N.O du Bois Indien (observatoire Passeron, côte 134).
La batterie assure son barrage de 8418 à 8324."
17, 18, 19 août 1917 " La batterie exécute des tirs de harcèlement continus, de jour comme de nuit, à une
cadence variant de 20 à 40 coups par batterie* et par heure.
Le général de Maud'huy, cdt le XIe C.A, cite la 6e batterie à l'ordre du XIe Corps d'Armée."
20 août 1917 " Relève de la 1ère section par la 1ère section de la 24e Bie du 24e Rgt.
Le s/lt Lemaistre part à 23h avec la 1ère section et va bivouaquer aux Echelons à Quivières."
21 août 1917 " La 1ère section et les Echelons quittent Quivières à 17h et se rendent à Voyennes."

* Ce serait plutôt pièce que batterie, soit "20 à 40 coups par pièce et par heure."
Je recopie textuellement, mais corrige s'il y a lieu.

Journal de la 2e batterie
14 août 1917 " La position, rendue intenable, est abandonnée. La batterie se reporte à 600m S.W* de cette position.
La 3e batterie, qui se trouve à 200 m à l'Est, et qui ne subit que des tirs d'arrosage, garde sa position.
* Bien écrit S.W( pour Sud Ouest) et non pas S.O comme d'habitude (un soldat anglophone?).
15 août 1917 " Accrochage du nouvel emplacement sur la ferme Cépry. Incendie de la cathédrale de Saint Quentin."
16 août 1917 " Reconnaissance d'officiers du 219e Rgt d' Artillerie, qui doivent relever la batterie.
17 août 1917 " Même position."
18 août 1917 " Même position. La batterie est citée à l'ordre du 19e Régiment d'Infanterie par le lieutenant-colonel Taylor."
19 août 1917 " Même position."
20 août 1917 " Même position. Arrivée des officiers de la batterie relevante."
21 août 1917 " A 21 heures, relève de la première section qui part avec les échelons pour Rouy-le-Grand."
La 2e section vient directement. Itinéraire: Quivières, Guizaucourt, Y, Bethencourt."

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 16:24

Journal de la 6e batterie
22 août 1917 " La 2e section quitte la position à 0h, et se rend à Voyennes.
Itinéraire: Villevèque, Beauvois, Lanchy, Ugny l'Equipée, Voyennes. Arrivée à 6h. Cantonnement."
23 août 1917 " Départ du groupe à 3h00, ordre de marche: 5e, 6e, 4e. Destination: Beaulieu les Fontaines.
Itinéraire: Languevoisin, Cressy- Omencourt, Ognolles. Arrivée à 7h. Cantonnement à Beaulieu."
24 août 1917 " Départ du groupe à 5h, ordre de marche: 6e, 5e, 4e. Destination: Coudun.
Itinéraire: Ecuvilly, Candor, Lassigny, Elincourt-Ste Marguerite, Marest s Matz, Villers s Coudun,
Coudun. Cantonnement à Coudun."
25 août 1917 " Départ à 6h30, ordre de marche: 4e, 5e, 6e. Destination: Saint Sauveur.
Itinéraire: Bienville, Margny-les-Compiègne, Venette, Jaux, La Becotte, La Bruyère, Pont de Lacroix- St Ouen,
Rte Nle n°32, Saint Sauveur. Cantonnement Saint Sauveur."

Journal de la 2e batterie
22 août 1917 " Rouy-le-Grand."
23 août 1917 " Départ du groupe à 2 heures pour Beaulieu-les-Fontaines. Itinéraire:Rouy-le-Petit, Languevoisin, Ognolles."
24 août 1917 " Départ à 5 heures. Ecuvilly, Lassigny, Marest s Matz, Villers s Coudun, (cantonnement).
25 août 1917 " Départ à 5 heures 30. Coudun, Margny-les-Compiègne, Jaux, La Bruyère, Saint Sauveur, Béthisy St Pierre.
Il y a erreur, à 18 heures, départ pour Glaignes."

NB: Le 35e R.A.C se trouve maintenant dans le département de l'Oise, entre Compiègne et Crépy-en-Valois.

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 16:25

Journal de la 6e batterie
26 août 1917 " Repos à Saint Sauveur."
27 août 1917 " Repos à Saint Sauveur."
28 août 1917 " Repos à Saint Sauveur."
29 août 1917 " Repos à Saint Sauveur."

Journal de la 2e batterie
26 août 1917 " Repos à Glaignes."
27 août 1917 " Repos à Glaignes."
28 août 1917 " Repos à Glaignes."
29 août 1917 " Pour élargir le cantonnement, la 3e batterie va à Séry, le T.R à Magneval."

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 16:25

Journal de la 6e batterie
30 août 1917 " Repos à Saint Sauveur."
31 août 1917 " Repos à Saint Sauveur."

Journal de la 2e batterie
30 août 1917 " Glaignes. Exercices d'instruction."
31 août 1917 " Idem. "

ARTILLEUR MORT POUR LA FRANCE

PETON Jean né le 9 avril 1883 à Plomodiern (Finistère) mort le 24 août 1917

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 16:26

Journal de la 6e batterie
1 septembre 1917 " Repos et instructions."
2 septembre 1917 " Repos et instructions."
3 septembre 1917 " Repos et instructions."
4 septembre 1917 " Repos et instructions."
5 septembre 1917 " Repos et instructions."
6 septembre 1917 " Repos et instructions."

Journal de la 2e batterie
1 septembre 1917 " Glaignes. Exercices d'instruction."
2, 3, 4, 5 septembre 1917 " Glaignes . Exercices d'instruction."
6 septembre 1917 " Idem. "

Journal de la 110e batterie de 240 T du 35e RAC (résumé)
Toujours en Belgique, à la disposition de l'Armée belge.

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 16:27

Journal de la 6e batterie
7 septembre 1917 " Repos et instruction."
8, 9 septembre 1917 " Repos et instruction."
10 septembre 1917 " Départ d'un détachement de 2 mdl, 1 brig, 22 hommes de batterie sous les ordres
du lt Wallut, pour exécuter des travaux dans la région de Vailly."
11 septembre 1917 "Repos à Saint Sauveur."
12, 13, 14 septembre 1917 "Repos à Saint Sauveur."

Journal de la 2e batterie
7, 8 septembre 1917 " Glaignes. Exercices d'instruction."
9 septembre 1917 " Départ à 5h30. Pierrefonds, Hautefontaine, Ressons-le-Long (cantonnement)."
10 septembre 1917 " A 6h30, la reconnaissance part en auto. Les batteries se rendent au Camp Chilpéric
(près Chassemy). La 1ère section monte le soir même, relever une batterie du 3e groupe
du 12e R.A.C, au N de Vailly."
11 septembre 1917 " La 2e section monte le soir, et à son arrivée, les 2 pièces montées la veille, sont déjà
inutilisables, par un tir ennemi. Les Echelons restent au Camp Chilpéric."
12 septembre 1917 " Même position."
13 septembre 1917 " Même position. Reconnaissance d'une nouvelle position, aux environs de la Carrière Chantereine."
14 septembre 1917 " Début des travaux sur la nouvelle position, avec l'aide des Territoriaux."

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 16:27

Journal de la 6e batterie
15 septembre 1917 " La batterie envoie un chariot de parc avec conducteurs et attelages, en renfort
au détachement des travailleurs."
16 septembre 1917 " Repos à Saint Sauveur."

Journal de la 2e batterie
15 septembre 1917 " Même position."
16 septembre 1917 " Idem. "

Journal du 3e groupe
" Septembre 1917. Repos. Exercices de liaison, téléphone, optique, manoeuvres de cadres.
Les s/lts Rault et Cuer partent avec les travailleurs pour préparer les positions
à la Ferme Hanneret."
16 septembre 1917 " Départ. Cantonnement à Dampleux."

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 16:28

Journal de la 6e batterie
17 septembre 1917 " Préparatifs de départ."
18 septembre 1917 " Départ de Saint Sauveur à 6h30. Ordre de marche: 4e, 5e, 6e.
                              Itinéraire: Béthisy, Glaignes, Séry, Crépy-en-Valois, Vaumoise. Cantonnement du groupe
                              à Vauciennes, Coyolles. La 6e cantonne à la sucrerie de Vauciennes.


NB: La sucrerie de Vauciennes a abrité l'Escadrille Guynemer, aussi, elle a été la cible de bombardements allemands.



19 septembre 1917 " Départ de la sucrerie à 5h45. Départ de Coyolles à 6h30. Ordre de marche: 5e, 6e, 4e.
                              Destination Soissons. Itinéraire: Coyolles, Pisseleux, Villers-Cotterêts, Rte Nle n°2, Soissons.
                              Bivouac à Soissons."
20 septembre 1917 " Départ du campement à 9h30. Départ de la colonne à 20h. Ordre de marche: 6,4,5.
                              Destination: Bivouac Chilpéric, à l'intersection de la route Braine - Chassemy, et de la chaussée
                              Brunehaut, et à l'ouest de la route.
                              Itinéraire: Faubourg de Reims, route de Reims, Moulin de Quincampoix. Arrivée 23h. Bivouac."
21 septembre 1917 " Même situation."
22 septembre 1917 " Sans changement."

      Journal de la 2e batterie
17 septembre 1917 " Même position."
18 septembre 1917 " La première section va occuper la nouvelle position. La première section de la batterie du
                              12e R.A.C vient reprendre sa place."
19 septembre 1917 " Déplacement de la 2e section."
20 septembre 1917 " Accrochage sur la Cabane du Cantonnier à l' W (?) du Fort de la Malmaison."
21, 22 septembre 1917 " Même position."

      Journal du 3e groupe (résumé)
Départ Soissons pour Braine. Bivouac au Camp Chilpéric, près de Chassemy. Aménagement du bivouac.
Travailleurs pour les positions de la Ferme Hanneret.

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 16:29

Journal de la 6e batterie
23 septembre 1917 " Sans changement."
24 septembre 1917 " Reconnaissance de l'itinéraire Echelons - Dépôt de Munitions - Position de Bie, par tous les
gradés des av-trains* et de l'Echelon.
La position Bie est d'une façon précise (1ère pièce) x = 191.659 y = 301.529."

* pour Avant-train; essieu supplémentaire, ajouté au canon, pour les déplacements et changements de position,
l'ensemble, étant tracté par 4 chevaux.

25 septembre 1917 " Sans changement."
26 septembre 1917 " Dans la nuit du 25 au 26 septembre, la batterie est ravitaillée à 5 jours de feu (6000 coups).
A 0h30, départ des 4 canons du bivouac Chilpéric.
Itinéraire: Chassemy, Pont de Condé, route de Vailly, route rejoignant la rue principale de Celles,
au N de Celles, Rte du Balweg (?) vers Ferme de la Loge.
Position de Bie. Arrivée à 3h15. La 5e et la 4e sont au Sud, à 300 et 500 m

Journal de la 2e batterie
23 septembre 1917 " Même position."
24 septembre 1917 " Idem. "
25, 26 septembre 1917 " Idem. "

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 16:30

Journal de la 6e batterie
27 septembre 1917 " Continuation des travaux. Mission de la batterie (ordre du 26 sept), la Bie doit être en mesure
d'effectuer, en cas d'attaque, 3 barrages; soit sur le quartier B, soit sur le quartier X, soit sur B et X.
Attaque générale (CPO G): barrage sur la TR de la Fourragère Jaune, de 3628 à 4237.
Barrage B: 3628 à 3938 - Barrage X: 4537 à 4836."
28 septembre 1917 " Reconnaissance d'un observatoire dans le Boyau de l'Oeil (Côte 179), réglage de la Bie sur le point
3639 (intersection de la Tr de la Fourragère Jaune et chemin de terre allant à la Ferme de la Malmaison.
(39 coups)."
29 septembre 1917 " Continuation des travaux."
30 septembre 1917 " A 14h, réglage du faisceau, 4 obus à balles."

Journal de la 2e batterie
27 septembre 1917 " Même position."
28, 29 septembre 1917 " Idem. "
30 septembre 1917 " Même position."

NB: Quand on lit "même position", pour la 2e, il ne faut pas oublier que c'est seulement celle-ci qui est concernée.
Je le rappelle, parce que cela fait un moment que ça dure, mais c'est ce qui est écrit.

ARTILLEUR MORT POUR LA FRANCE

BERTHOMÉ Oscar Donatien Henri né le 2 août 1890 à Nesmy (Vendée), canonnier servant,
mort le 27 septembre à l'Ambulance 15/8 à Sermoise (Aisne)

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 16:31

Journal de la 6e batterie
1 octobre 1917 " 8h20 et 8h45, réglages sur la Cabane du Cantonnier et l'Arbre du Fort de la Malmaison (20 coups)."
2, 3, 4 octobre 1917 " Pas de tir. Les travaux continuent. La Bie reçoit un tube neuf (1ère pièce)."
5 octobre 1917 " Changement de mission; les tirs de CPO X et B sont supprimés, seul subsiste le tir de CPO G.
La Bie reçoit un tube neuf (3e pièce)."
6 octobre 1917 " 10h à 10h30, réglage des deux pièces neuves sur 3639 (40 coups)."
7 octobre 1917 " Réglage sur 4245 et 5152 (11h) par avion et sur 3639 (14h)."
8, 9, 10 octobre 1917 " Préparation des tirs d'attaque."

Journal de la 2e batterie
1 octobre 1917 " Réglage par avion sur la ferme Many et sur la ferme de l'Orme."
2, 3, 4, 5 octobre 1917 " Même position."
6 octobre 1917 " Même position. Tirs d'exercice de barrage."
7, 8 octobre 1917 " Même position."
9 octobre 1917 " Même position. Etude des projets de barrage roulant, exécution du plan de harcèlement."
10 octobre 1917 " Même position."

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 16:31

Journal de la 6e batterie
11 octobre 1917 " Réglage sur 3639, 4245, 5152, 4857, 5463, 5968."
12 octobre 1917 " Préparation des tirs d'attaque."
13 octobre 1917 " Vérification des faisceaux. Harcèlement sur la piste du fond et ravin de Chavignon.
Tirs à obus spéciaux sur le ravin de Montparnasse."
14 octobre 1917 " Réglages par avions sur 4245, 5152, 4857, 5463, 4040, 3639."
15 octobre 1917 " Préparation des tirs d'attaque."
16 octobre 1917 " Réglages sur 4040 (8h30). Par avion sur 4245, 4449 (16h), 5968.
Vérification du barrage (15h)."

Journal de la 2e batterie
11 octobre 1917 " Même position."
12, 13 octobre 1917 " Même position."
14 octobre 1917 " Même position. A 18h45, barrage."
15 octobre 1917 " Même position."
16 octobre 1917 " Les tirs de harcèlement sont remplacés par des tirs d'interdiction.
Reconnaissance d'un position avancée qui devra être occupée après le jour J."

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 16:32

Journal de la 6e batterie
17 octobre 1917 " Concentration n°1 (4 coups par pièce, minute). Réglage par coups fusants haut, sur 5361.
12h, tir de harcèlement sur le Ravin de Chavignon (100 coups).
tir sur l'entrée des Creutes 4848 et 4548 (75 coups).
24h, tir de concentration n°7 (carrefour de Chavignon), réglage sur 4040.
tir sur des rassemblements ennemis signalés dans le Bois de la Garenne, et le fond
de Chavignon (124 coups)."
18 octobre 1917 " Entretien des destructions sur Tranchée de la Garenne (160 coups)
Interdiction des points sensibles 5053, 5257 (100 coups), tir de concentration n°2.
16h50 à 17h50, tir d'engagement pour exécution d'un coup de main, vers 3639, tir de 4 coups
par pièce, minute, de 4045 à 4142. Barrage fixé à raison d'un demi-coup par minute.
20h à 23h, tir de 830 obus spéciaux sur fond du Ravin de Chavignon et Ravin de Montparnasse."

Journal de la 2e batterie
17 octobre 1917 " J - 4. Préparation d'attaque. Harcèlement et interdiction. Entretien des destructions."
18 octobre 1917 " Mêmes tirs."

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 16:33

Journal de la 6e batterie
19 octobre 1917 " Entretien des destructions; boyau de la Garenne (200 coups).
Interdiction des points sensibles 4449 , 4448 (100 coups).
Tir sur entrée des Creutes 4548, 4748 (90 coups).
11h, réglage des pièces en vue de la brèche n° 32, à faire par avion ou ballon."
20 octobre 1917 " Entretien des destructions; boyau de la Garenne (170 coups), point 4047 (90 coups).
Tir d'interdiction sur points 4747 et 4047 (100 coups).
Tir sur entrée des Creutes 4548 90 coups). Tir sur zone M (175 coups) de 11h à 12h50."

Journal de la 2e batterie
19 octobre 1917 " J est retardé de 24 heures......Mêmes tirs."
20 octobre 1917 " J - 2. Mêmes tirs...A 13 heures, après un tir d'obus spéciaux, l'ennemi riposte sur le P.C
du groupe, avec des obus à gaz désicant. Quelques obus tombent sur la batterie."

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 16:33

Journal de la 6e batterie
21 octobre 1917 " Tir sur zone M, à obus spéciaux (0h30 à 4h). Entretien des destructions; boyau de la Garenne
(160 coups), 4047 (80 coups). Interdiction des points 5053, 5257 (100 coups).
Entretien des Creutes (90 coups). Simulacre d'attaque à 8 heures.
Exécution de brèche n° 24 à la carte (540 coups). Exécution de la brèche n° 25 (520 coups).
Réglage sur 4040 (4 pièces). Entretien de brèche n° 24 (180 coups).
Entretien de brèche n° 25 (180 coups). Contrôle du barrage 0 par observatoire terrestre."
22 octobre 1917 " Entretien des brèches 24 et 25. Entretien de destruction; boyau de la Garenne.
Interdiction des points sensibles, entretien des Creutes (500 coups).
Simulacre d'attaque à 5h30. Vérification des brèches faites le 21 (30 coups) (13h à 14h)."

Journal de la 2e batterie
21 octobre 1917 " L' E.M du groupe est évacué; le commandant Frochot, les officiers adjoints, le docteur,
l'aumônier, les téléphonistes, les brancardiers.
Le lieutenant Chalumeau, de la 3 batterie, prend le commandement du groupe, en attendant
l'arrivée du capitaine Lacassin, rappelé du commandement du 3e groupe.
A la batterie, Madec François, Gaboriau Clément, Lavandier, Prat, Neau, Salaün, Peigné,
sont évacués. Vérification du barrage de départ."
22 octobre 1917 " J -1 Simulacre d'attaque."

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 16:34

Journal de la 6e batterie
23 octobre 1917 " Victoire de la Malmaison
                         De 0h à 4h30, tir sur boyau de la Garenne et les brèches 24 et 25 (60 coups),
                         point 4047 (40 coups), points 5053 et 5257 (120 coups). Entretien des Creutes (30 coups)
                         De 4h30 à 5h15, peignage entre le barrage 0 et la Tranchée de la Danse.
                         5h15, déclenchement du barrage roulant qui se fixe à 6h sur le barrage 1.
                         Arrêt des tirs à 8h50, après la conquête du 1er objectif.
                         8h30, reprise du peignage sur le fond de Chavignon, sur Nord de la Tranchée de la Danse.
                         9h15, barrage roulant du barrage 1 au barrage 4, établi au Nord de Chavignon, à 200 m
                         au Nord de la Voyeu.
                         Arrêt momentané du barrage roulant à 10h et 10h50.
                         Etablissement du barrage fixe au Nord de Chavignon à 11h35.
                         Tir intermittent à la vitesse de 1 coup par minute, par batterie, jusqu'à 15h30.
                         Tous nos objectifs sont atteints. Le Fort de la Malmaison est pris.
                         A 18 heures, à 21h22, à 21h40, la batterie fait barrage pendant 10 minutes au Nord de Chavignon."

      Journal de la 2e batterie
23 octobre 1917 " J - H = 5h15
                         De 4h30 à 5h13, peignage.     De 5h13 à 5h15, stabilisation du barrage.
                         A 5h15, départ du barrage roulant par bonds de 10 m .
                         A 5h53, barrage n°1 au delà du 1er objectif (Tranchée de la Danse).
                         A 6h45, peignage jusqu'au 2e objectif, à 9h15, départ pour le 2e objectif (Chavignon).
                         La 1ère section fait un tir d'accompagnement, la 2e section, un tir de peignage.
                         A 11h40, le 2e objectif est atteint."




_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 16:35

Journal de la 6e batterie
24 octobre 1917 " A partir de 12h30, mission de la batterie; peignage dans le quadrilatère 6558, 6959,
6363, 6764.
De 17h30 à 18h15, tir de peignage , 2 coups par pièce, minute.
De 22h à 24h, tir sur la Ferme des Bastis et la Tuilerie.
Le canonnier Grave est évacué pour intoxication par les gaz.
25 octobre 1917 " Harcèlement de 0h à 6h sur la Tuilerie, sur 6951, sur les Bastis, sur 6754, sur les passerelles
6857 et 6154, ainsi que sur le carrefour 7151: 400 coups.
De 6h à 8h, tir d'interdiction de 340 coups aux abords du point 1575 (appui de la Division de gauche).
11h, interdiction en deça de 6965 - 7253.
13h à 16h, peignage au delà de la ligne 6965 - 7061, sur 400 m de profondeur.
Reconnaissance d'une nouvelle position, dans le Ravin de l'Ostel, vers 7812."

Journal de la 2e batterie
24 octobre 1917 " Même position. Recherche d'un observatoire donnant des vues sur le canal."
25 octobre 1917 " Pargny - Filain est à nous. Des travailleurs aménagent un chemin pour amener les batteries
2 et 3 aux environs de la Ferme Caty.
A 17 heures, contre-ordre, la batterie quitte la position, pour aller occuper une position sur le
mont des Roches, la droite étant complètement dégagée."

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 16:36

Journal de la 6e batterie
26 octobre 1917 " 22h à 24h, tir sur 7061, à 300 m Est du Pont Oger (60 coups).
27 octobre 1917 " 0h à 6h, tir sur 7061, à 300 m Est du Pont Oger (90 coups).
A 10h 30, ordre de mouvement.
15h30 à 19h, mouvement. Mises en batterie à 800 m Nord-Ouest d'Ostel (Tranchée des Blaireaux)."


Journal de la 2e batterie
26 octobre 1917 " Accrochage de la batterie sur Pont Oger."
27 octobre 1917 " Même position."

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 16:37

Journal de la 6e batterie
28 octobre 1917 " Position des Blaireaux: x = 197750 y = 314410.
11h30 à 16h, 84 coups de harcèlement. 15h30, accrochage sur Ferme des Bereaux.
16h, mission; enfiler le canal depuis Pont Oger, jusqu'à 6375, sur une zone s'étendant
à l'Est, sur 600 m de profondeur. Harcèlement sur le canal (300 coups).
29 octobre 1917 " De 9h30 à 10h15, réglage des 3 pièces sur la Ferme Bereaux et le clocher de Nonampteuil
(58 coups).
De 13h à 20h, harcèlement à l'Est du canal de Pont Oger, au point 6375 (300 coups).
Mission de barrage éventuel de 5974 à 577."
30 octobre 1917 " De 0h à 20h, 1000 coups sur la zone de la batterie.
A 20h, mouvement de la 2e section qui va relever la 5e batterie du 32e rgt au Bois du Coteau,
700 m Ouest-N-Ouest de Jaux. La position occupée est celle de la 6e batterie, la mission est
celle de la 5e. Arrivée à la position à 22 heures. Reprise d'un tir de harcèlement sur Urcel
et les carrefours environnants (20 coups)."
31 octobre 1917 " 0h à 6h, 60 coups de harcèlement sur Urcel. Reconnaissance de la position d'une section
établie de la 5e batterie, que doit relever la 1ère section; emplacement Est des Carrières
de Bohéry. Reconnaissance du PO en 5439.
Mission de la batterie en 6470, 7071, 7576, 6569, 7372, 7474, 7778.
A 19h, la 1ère section quitte la position des Blaireaux, et prend position à l'Est des Carrières
de Bohéry.
De 17h à 2h, 70 coups de harcèlement sur Urcel."

Journal de la 2e batterie
28 octobre 1917 " Même position."
29, 30, 31 octobre 1917 " Même position."

Journal du 3e groupe (résumé)
Octobre 1917 Le commandant Bernard de Montessus prend le commandement du IIIe groupe,
remplaçant le commandant Wurtz, nommé commandant d'un Groupement.

ARTILLEURS MORTS POUR LA FRANCE

BOURDALE Jean Marie né le 7 juin 1878 à Anoye (Pyrénées-Atlantique), canonnier servant
mort le 28 octobre 1917 à l' Hôpital complémentaire 19 de Châlons sur Marne

CARIOU Yves Marie né le 18 décembre 1891 à Treffiagat (Finistère) maréchal des logis, tué à l'ennemi
Chemin des Dames, le 22 octobre 1917 (Aisne)

GUILLEMETTE Raymond Paul Jules né le 6 juin 1893 à Hennebont (Morbihan) maréchal des logis,
tué à l'ennemi le 23 octobre 1917 à Aizy (Aisne)

CHAMBON Alexis Georges né le 25 avril 1893 à Nantes (Loire-Atlantique) sous-lieutenant,
Groupement aérien du 35e RAC, tué en combat aérien le 27 octobre 1917

RIGOURSE François Joseph Marie né le 20 octobre 1888 à Beuzec-Conq (Finistère)
tué par éclatement d'une pièce aux Chemins des Dames (Aisne) le 18 octobre 1917

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 16:37

Journal de la 6e batterie
1 novembre 1917 " 10h à 11h, réglage de la 1ère section au Moulin Rouge, de la 2e section sur la Ferme des Bereaux,
et la sortie sud de Urcel.Le canonnier conducteur Le Foll est blessé."
2 novembre 1917 " Barrage éventuel; rive N.E du bassin d'alimentation.
Mission normale; superposition du barrage devant le quartier B.
Le 2e cst Louboutin est blessé.
23h, barrage déclenché sur vu de fusée."
3 novembre 1917 " Après-midi, reconnaissance d'une position de batterie, à proximité de la Ferme Toly,
pour tirer vers le Nord.
19h, la 1ère section rejoint le reste de la batterie, l'ennemi ayant évacué le Chemin des Dames.
Nouvelle mission; peignage au N.E de la ligne 7067, 7173."

Journal de la 2e batterie
1, 2, 3 novembre 1917 " Même position."

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 16:38

Journal de la 6e batterie
4 novembre 1917 " 9h30, ordre de mouvement pour l'après-midi. La batterie de tir quitte la position de 15h à 17h,
et se rassemble à la position des Echelons, au bivouac Chilpéric."
5 novembre 1917 " 11h, reconnaissance de position à la Ferme Antioche (ouest de Vauxaillon). Contre-ordre à 15h."
6 novembre 1917 " Mouvement de toute la batterie, du bivouac Chilpéric à Bucy-le-Long.
Itinéraire: Pont de Condé, Missy sur Aisne. Arrivée au cantonnement à 10h."
7 novembre 1917 " Reconnaissances, à 14h, de positions, au N.E d'Allemant (groupe Gouy du 266e)."

Journal de la 2e batterie
4 novembre 1917 " La batterie quitte la position, sans être relevée...."
5 novembre 1917 " Arrivée aux Echelons, au camp Chilpéric. A 12 heures, départ des reconnaissances, dans la
région du mont des Tombes. Contre-ordre.
6 novembre 1917 " A 7h30, départ (Condé, Bucy-le-Long)."
7 novembre 1917 " Départ des reconnaissances, aux environs de la Ferme Guilain, au sud de Pinon.
On relève le 266e R.A.C."

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 16:39

Journal de la 6e batterie
8 novembre 1917 " Mouvement de la 1ère section qui relève, vers 20h, la 1ère section de la 43e batterie
du 266e."
9 novembre 1917 " Accrochage de la 1ère section sur le carrefour 0304 (Nord d'Anizy-le-Château).
Vers 20h, mouvement de la 2e section. Prise de commandement à minuit.
Mission de barrage de 0093 à 0696."

NB: Consultant les JMO du 266e R.A.C, on lit ceci (en résumé), " la 1ère section de la 43e batterie du 266e,
est en position près de la route Allemant - Pinon, dans la Tr de la Quille. Elle est relevée par la 1ère section
de la 6e batterie du 35e R.A, commandée par le lieutenant Wallut."

Journal de la 2e batterie
8 novembre 1917 " Relève de la 1ère section."
9 novembre 1917 " Relève de la 2e section."

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 16:39

Journal de la 6e batterie
10 novembre 1917 " 30 coups sur les zones 10 et 14. 10h50, réglage sur le carrefour d'Anizy (Sud).
19h, 15 coups sur le carrefour d'Anizy (Nord). 22h40, exercice de barrage."
11 novembre 1917 " De 8h à 14h, 30 coups sur les zones 10 et 14. A 21h30, 18 coups sur 11 et 19.
Nouvelle mission: barrage de 0693 à 0496.
Reconnaissance d'une position de batterie à la Vallée Guerbette."

Journal de la 2e batterie
10 novembre 1917 " Accrochage."
11 novembre 1917 " Les travaux de la position sont poussés activement, une partie du personnel est
abritée dans la creute de St Thomas."

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 16:40

Journal de la 6e batterie
12 novembre 1917 " 18h, la 1ère section se porte à la Vallée Guerbette.
Coordonnées: x = 189482 y = 304992."
13 novembre 1917 " 18h, mouvement de la 2e section. Même mission."
14 novembre 1917 " 18h à 0h, 15 coups sur les carrefours à l'ouest d'Anizy."
15 novembre 1917 " 0h à 6h, 15 coups sur les carrefours à l'ouest d'Anizy."

Journal de la 2e batterie
12 novembre 1917 " Tir de harcèlement ennemi."
13 novembre 1917 " Même position - Le maréchal des logis Chamblin est pris dans un éboulement,
dans une sape. Il est évacué."
14,15 novembre 1917 " Même position."

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 17:33

Journal de la 6e batterie
16 novembre 1917 " Changement de mission: barrage de 9086 à 8583 (devant le moulin situé sur la
                             route de Pinon à Brancourt. 10 coups sur l'objectif 19."
17 novembre 1917 " 18h à 24h, 16 coups sur Wissingnicourt."
18 novembre 1917 " Réglages sur les dépendances du Château de Locq . 91 obus à billes."
                             18h, ordre de tir d'appui  à la division de gauche.
                             18h à 24h, 80 coups de harcèlement sur les tranchées de la Croix Blanche,
                             du Chardonneret et de l'Andouille, situées au S.O de Brancourt."

     Journal de la 2e batterie
16 novembre 1917 " Les officiers du 1er groupe du 28e R.A.C viennent reconnaître les positions."
17 novembre 1917 " Même position."
18 novembre 1917 " Relève par le 1er groupe du 28e R.A.C. La batterie se rend à Bucy-le-Long."


_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 17:34

Journal de la 6e batterie
19 novembre 1917 " 0h à 24h, harcèlement sur les mêmes tranchées. 360 coups.
                             13h, réglage sur le Château de Locq."
20 novembre 1917 " 0h à 24h, harcèlement sur la Croix Blanche, le Chardonneret, l'Andouille. 760 coups."

  Journal de la 2e batterie
19 novembre 1917 " Bucy-le-Long."
20 novembre 1917 " Bucy-le-Long."

  NB; Un peu oubliée la 110e batterie de 240 T du 35e R.A.C, toujours en Belgique à cette date.
        Depuis le 1er octobre 1917, celle-ci est devenue la 121e batterie du 29e R.AC.

        Voici l'extrait de son JMO.


_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 17:35

Journal de la 6e batterie
21 novembre 1917 " 0h à 6h, harcèlement sur les mêmes objectifs, 160 coups.
7h à 7h30, 70 coups sur les Carrières du Bois Mortier."
22 novembre 1917 " Le 28e Régt d'Art reconnaît la position."
23 novembre 1917 " Relève de la 1ère section à 18h."

Journal de la 2e batterie
21 novembre 1917 " Départ 7h30; Vénizel, Billy sur Aisne, Ambrief, Chacrise."
22 novembre 1917 " Départ 7h30; Hartennes, St Remy, Blanzy, Corcy, Vouty, Faverolles, Troësnes."
23 novembre 1917 " Repos à Troësnes."

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 17:36

Journal de la 6e batterie
24 novembre 1917 " 10h, réglage sur le Château de Locq.
18h, relève de la 2e section. Cantonnement à L'Echelon (Bucy-le-Long)."
25 novembre 1917 " Départ à 7h. Etape: Vénizel, Billy sur Aisne, Ferme de la Carrière-l'Evéque. Cantonnement."
26 novembre 1917 " Repos."

NB: La Ferme de la Carrière-l'Evéque se trouve sur la commune de Septmonts (Aisne). C'est le lieu de la 1ère
victoire aérienne du caporal Georges Guynemer, le 19 juillet 1915. Il y posa son avion touché lui aussi,
mais victorieux.

Journal de la 2e batterie
24 novembre 1917 " Repos à Troësnes."
25, 26 novembre 1917 " Repos à Troësnes."

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 17:36

Journal de la 6e batterie
27 novembre 1917 " Repos."
28, 29 novembre 1917 " Repos."
30 novembre 1917 " Repos."

Journal de la 2e batterie
27 novembre 1917 " Repos à Troësnes."
28 novembre 1917 " Idem."
29 novembre 1917 " Idem."
30 novembre 1917 " Idem."

NB: Tout le 35 est au repos, mais apparemment, il n'est pas regroupé.

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 17:37

Journal de la 6e batterie
1 décembre 1917 " Repos."
2, 3, 4 décembre 1917 " Repos."
5 décembre 1917 " Repos."

Journal de la 2e batterie
1 décembre 1917 " Repos à Troësnes."
2 décembre 1917 " Idem."
3 décembre 1917 " Le capitaine Dessler prend le commandement du groupe."
4, 5 décembre 1917 " Repos à Troësnes."

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 17:37

Journal de la 6e batterie
6 décembre 1917 " Repos."
7, 8, 9, 10 décembre 1917 " Repos."

Journal de la 2e batterie
6 décembre 1917 " Repos à Troësnes."
7 décembre 1917 " Idem."
8 décembre 1917 " Idem."
9 décembre 1917 " Idem."
10 décembre 1917 " Idem."

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par briselance13 le Mar 15 Mai - 17:38

Journal de la 6e batterie
11 décembre 1917 " Repos."
12, 13 décembre 1917 " Repos."
14 décembre 1917 " Repos."

Journal de la 2e batterie
11 décembre 1917 " Troësnes."
12 Décembre 1917 " Idem."
13 décembre 1917 " Le sous-lieutenant Bérier est nommé lieutenant à la date du 30 sept."
14 décembre 1917 " Troësnes."

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
briselance13

Messages : 404
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 24
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum