Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» 17 Décembre 1903
Aujourd'hui à 9:26 par musette tap

» bulletin janvier 2019 Chefs de section paras au feu
Hier à 19:12 par Invité

» Et s’il fallait sauter en région arctique…...
Hier à 18:40 par LANG

» Saint-Exupéry ou la noblesse du sacrifice
Hier à 18:27 par LANG

» C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)
Hier à 18:08 par LANG

»  Ernst Jünger
Hier à 16:53 par briselance13

» Le Général André BACH
Sam 15 Déc - 9:46 par locatelli

» 15 décembre 1916
Ven 14 Déc - 23:01 par VERT

» Monseigneur RAVEL
Ven 14 Déc - 17:45 par briselance13

Décembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 13 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 12 Invités :: 2 Moteurs de recherche

    musette tap

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 29 le Lun 10 Déc - 16:15

    Général Jacques Faure

    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

    Aller en bas

    Général Jacques Faure

    Message par amarante le Dim 30 Avr - 19:46

    Né le 2 mars 1904 à BORDEAUX.
    Petit-fils de Général. Fils d'un Colonel, gazé pendant la guerre 1914-1918 et mort des suites de ses blessures.

    Il entre à SAINT-CYR, Promotion 1925-27 "Maroc et Syrie"
    Affecté au 13ème Bataillon de Chasseurs Alpins en octobre 1927, il est nommé Chef d'une Section d'Éclaireur-Skieurs à " La Turra" en 1930-31, puis Capitaine au 13ème B.C.A. à Chambéry

    École de Haute-Montagne à Chamonix en 1930. Commandant de l'Équipe de France Militaire de ski de 1932 à 1938. (Jeux olympiques de 1936 à Garmish). Champion de France de 1932 à 38.

    État-Major de la 64ème Division Alpine en 1938.

    Brigade de Haute Montagne à partir de février 1940, sous les ordres du Général BETHOUART, commandant le Corps Expéditionnaire en Norvège, comme Chef du 3ème Bureau, puis Chef d'État
    Major. Victoire de NARVIK.

    Retour en France en juin 1940, via l'Angleterre.

    Appelé par le Général d'HARCOURT qui lui demande de "mettre les jeunes de l'Armée de l'Air en montagne", il met sur pied et dirige le Mouvement "Jeunesse et Montagne".

    Rejoint le Maroc en novembre 1940 ; met sur pied et dirige le Service de la Jeunesse et des Sports du Maroc jusqu'en 1942. Prend part à la préparation du Débarquement Allié.

    Cabinet du Général GIRAUD à Alger jusqu'en mars 1943.

    Campagne d'Alsace et des Vosges de décembre 1944 à février 1945, comme Lieutenant-Colonel, Commandant le 1er R.C.P.

    1945-46 : État-Major de l'Armée
    Section d'Études des Troupes Aéroportées, puis Chef du 3ème Bureau.

    Colonel en octobre 1946. Commandant du Groupement Aéroporté (25ème).

    Rejoint le Maroc en novembre 1940 ; met sur pied et dirige le Service de la Jeunesse et des Sports du Maroc jusqu'en 1942. Prend part à la préparation du Débarquement Allié.

    Cabinet du Général GIRAUD à Alger jusqu'en mars 1943.

    Commandant en second du 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes le 22.4.43. Débarquements en Sicile, en Italie, en Provence…

    Campagne d'Alsace et des Vosges de décembre 1944 à février 1945, comme Lieutenant-Colonel, Commandant le 1er R.C.P.

    1945-46 : État-Major de l'Armée
    Section d'Études des Troupes Aéroportées, puis Chef du 3ème Bureau.

    Colonel en octobre 1946. Commandant du Groupement Aéroporté (25ème D. Aep.).

    École de Guerre 1940-49. Auditeur, puis Cadre à l'IHEDN et au CHEM jusqu'en août 1952.

    1952-53 : État-Major des Troupes d'Occupation en Autriche. Gouverneur Militaire de Vienne.

    Octobre 1953 : État-Major des Forces Terrestres Alliées "CENTRE-EUROPE" à Fontainebleau.

    1954-56 : Général de Brigade, Commandant l'École d'Application d'Infanterie, Saint-Maixent. Nommé Président de la "Commission Armées-Jeunesse".

    Septembre 1956 : Général Adjoint au Commandant de la Division d'Alger.

    1957 : Général Adjoint au Commandant des Forces Françaises en Allemagne.

    Général de Division, Commandant la 27ème Division d'Infanterie Alpine à Tizi-Ouzou en Kabylie, jusqu'en février 1960.

    Solidaire de la rébellion pour l'Algérie Française en avril 1961, est arrêté et condamné à 10 ans de détention. Détenu à Paris, puis Tulle jusqu'au 1er avril 1966.
    Libéré en 1966, il est réintégré dans son grade de Général de Division en 1974, et réadmis dans le Cadre de Réserve des Officiers Généraux en 1982.

    Décédé à Paris le 9 avril 1988.

    Principales décorations :

    Commandeur de la Légion d'Honneur (1953).
    Croix de Guerre 39-45 (5 palmes).
    Croix de la Valeur Militaire avec palme.
    Médaille de l'Aéronautique.
    Commandeur du Mérite Sportif.
    Médaille d'Or de l'Éducation Physique.


    Texte publié dans le supplément au n° 149 de la Revue JEUNESSE et MONTAGNE Juin 1988

    amarante

    Messages : 19
    Points : 3045
    Réputation : 0
    Date d'inscription : 28/04/2017

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum