Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» La traque aux fells !!!!!!!!!!!
Ven 15 Fév - 21:03 par LANG

» C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)
Ven 15 Fév - 11:09 par junker

» Le 14 février
Jeu 14 Fév - 11:43 par VERT

» 3 ans chez Bigeard .. Opération Atlas ....
Mar 12 Fév - 21:20 par LANG

» Le 12 Février
Mar 12 Fév - 10:49 par LANG

» Des tombes de soldats français à Hiroshima.
Mar 12 Fév - 8:10 par junker

» La prière
Mar 12 Fév - 7:46 par junker

» 3 ans chez Bigeard.. Un grand brulé
Dim 10 Fév - 22:41 par briselance13

» "Et que ça saute"
Dim 10 Fév - 18:19 par LANG

Février 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728   

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités :: 2 Moteurs de recherche

    augereau jacky

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 64 le Ven 11 Jan - 10:12

    Le 20 Janvier 1946

    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

    Aller en bas

    Le 20 Janvier 1946

    Message par VERT le Sam 19 Jan - 22:43

    1946
    En France, démission du général de Gaulle





    Après 18 mois passés à la tête du gouvernement provisoire, le général de Gaulle annonce brutalement sa démission. La raison : un désaccord avec le Parti communiste au sujet de l'élaboration de la nouvelle constitution. Il déclare au cours du Conseil des ministres qu'il a convoqué pour annoncer sa décision : "Le régime exclusif des partis a reparu. Je le réprouve". Le lendemain, il adressera sa démission à Félix Gouin, président de l'Assemblée nationale. Son absence de la scène politique durera 12 ans.

    _________________
    « Du Ciel au Combat »  
    VERT
    VERT

    Messages : 39
    Points : 1941
    Réputation : 20
    Date d'inscription : 15/02/2018
    Age : 67
    Localisation : ALPES

    Revenir en haut Aller en bas

    Re: Le 20 Janvier 1946

    Message par Alcide le Dim 20 Jan - 9:59

    Il pensait revenir dans les 3 mois.
    Finalement, la IVème, c'était pas si mal ...

    _________________
    "Une nation qui ne respecte pas son passé ne mérite pas le respect de son présent et n'a pas droit à l'avenir. "
    (Maréchal Piłsudski)
    Alcide
    Alcide

    Messages : 11
    Points : 374
    Réputation : 17
    Date d'inscription : 10/12/2018
    Age : 72
    Localisation : 94170

    https://chezalcide.wordpress.com/

    Revenir en haut Aller en bas

    Re: Le 20 Janvier 1946

    Message par Blu le Dim 20 Jan - 11:34

    A propos de la IV ème République : elle a été définitivement votée par référendum le 13 octobre 1946.

    Source Wikipédia :
    La nouvelle constitution
    Un des autres objectifs principaux du GPRF, sous la houlette du général de Gaulle, fut de rendre la parole au peuple en organisant des élections législatives et un référendum qui eurent lieu le 21 octobre 1945. Lors de ces scrutins, les Français approuvent le projet d'une nouvelle constitution et élisent une Assemblée constituante.

    Ces élections voient la victoire de la SFIO, du PCF et du MRP qui recueillent les trois quarts des voix et le référendum consacre, avec 96 % des votants, la fin de la Troisième République. L'Assemblée constituante issue des élections est chargée d'instaurer la Quatrième République.

    Le 20 janvier 1946, Charles de Gaulle démissionne, en désaccord avec le projet de constitution et les ministres communistes.

    Le 19 avril 1946 l'Assemblée constituante adopte un premier projet de constitution soutenu par la majorité de gauche et dénoncé par les centristes et la droite. Cette constitution est rejetée par référendum le 5 mai 1946, entraînant la dissolution de la Chambre et la démission du socialiste Félix Gouin.

    Une nouvelle Assemblée constituante, marquée par un renforcement du MRP et le recul de la gauche, est élue le 2 juin 1946. Le projet monocaméral devient bicaméral. La constitution de la Quatrième République, élaborée sous la présidence de Georges Bidault (MRP), est définitivement adoptée par référendum le 13 octobre 1946. S'ensuit alors l'élection d'une nouvelle Chambre en novembre 1946 qui confie à Léon Blum, pour un mois, le dernier gouvernement provisoire avant l'élection du président de la République devant marquer l'entrée en vigueur des institutions de la Quatrième République.

    Remarque de détail concernant la photo : elle a été prise après son arrivée en 1958 bien entendu. Mais ce qui est intéressant, c'est de  voir qu'il ne porte pas de ceinture. En effet l'uniforme d'officier comportait un ceinturon par dessus la veste jaspée. Il a été supprimé (en 1960 ?) et on a dit à l'époque que c'est le général qui avait imposé cette modification.  On se demande pourquoi...
    Anonymous
    Blu
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
     
    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum