Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» La traque aux fells !!!!!!!!!!!
Ven 15 Fév - 21:03 par LANG

» C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)
Ven 15 Fév - 11:09 par junker

» Le 14 février
Jeu 14 Fév - 11:43 par VERT

» 3 ans chez Bigeard .. Opération Atlas ....
Mar 12 Fév - 21:20 par LANG

» Le 12 Février
Mar 12 Fév - 10:49 par LANG

» Des tombes de soldats français à Hiroshima.
Mar 12 Fév - 8:10 par junker

» La prière
Mar 12 Fév - 7:46 par junker

» 3 ans chez Bigeard.. Un grand brulé
Dim 10 Fév - 22:41 par briselance13

» "Et que ça saute"
Dim 10 Fév - 18:19 par LANG

Février 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728   

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités :: 2 Moteurs de recherche

    augereau jacky

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 64 le Ven 11 Jan - 10:12

    Le 8 février 1958

    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

    Aller en bas

    Le 8 février 1958

    Message par Blu le Ven 8 Fév - 12:14

    8 février 1958 : Bombardement de Sakiet Sidi Youssef.

    Le 8 février 1958, l'armée française indique qu'un avion, touché par une mitrailleuse postée à Sakiet Sidi Youssef, a dû se poser en catastrophe à Tébessa. En représailles, le général Edmond Jouhaud, commandant de la cinquième région aérienne, planifie un raid aérien sur Sakiet Sidi Youssef et le soumet au général Paul Ély qui, ayant obtenu l'accord oral du ministre de la Défense Jacques Chaban-Delmas, autorise l'utilisation de bombardiers lourds




    Cette décision faisait suite à un certain nombre de tensions et « d’incidents ».
    Ainsi, le 11 janvier, 300 combattants algériens de Sakiet Sidi Youssef attaquent en territoire algérien une patrouille française de cinquante soldats (quatorze soldats français tués, deux blessés et quatre prisonniers). Le commandant basé à Alger avise Paris que « des bandes d'assaillants algériens, repérés par l'aviation française, franchissent la frontière à partir de la Tunisie et se répandent dans les fermes et les mechtas algériennes et que les véhicules de la garde nationale tunisienne stationnent de plus en plus à la frontière en position d'accueil ».
    (Source Wikipédia)

    Anonymous
    Blu
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    Re: Le 8 février 1958

    Message par VERT le Ven 8 Fév - 14:21

    Un complément d'informations en vidéo.



    _________________
    « Du Ciel au Combat »  
    VERT
    VERT

    Messages : 39
    Points : 1941
    Réputation : 20
    Date d'inscription : 15/02/2018
    Age : 67
    Localisation : ALPES

    Revenir en haut Aller en bas

    Re: Le 8 février 1958

    Message par junker le Ven 8 Fév - 18:17

    Merci de mettre cette épisode sanglant de cette guerre, qui a relancé les affrontements le long de la frontière Algéro-tunisienne, j'étais dans les lieux de cette épisode tragique, nous avions montés des embuscades, sur les passages de troupes féllaguas !!  Une nuit d'embuscade dans un lit d'oued fortement en pente, couvert de dalles de marbres comme des marches d'un majestueux château, nous étions dissimulés à l'intérieur des contremarches de marbres formants comme des cavités, ou nous pouvions tenir 3 paras, une katiba est descendue, par ce passage privilégié, sans se douter de notre présence, nous n'avons en aucun bougé, pas assez nombreux et le risque de se flinguer réciproquement !! Je ne vous dis pas la pression et l'adrénaline, du moment avec le trouillomètre à zéro !!! Ces commandos FLN appelés "commando Berétta" équipés de mitraillettes Berétta Italienne!! Commandos de la mort comme ils se dénommés, avec un béret noir comme couvre chef !!!!
    junker
    junker

    Messages : 68
    Points : 519
    Réputation : 60
    Date d'inscription : 09/12/2018
    Age : 82
    Localisation : Deux-Sèvres

    Revenir en haut Aller en bas

    Re: Le 8 février 1958

    Message par LANG le Dim 10 Fév - 17:33

    "Je ne vous dis pas la pression et l'adrénaline, du moment avec le trouillomètre à zéro !!! "
    On comprend. Entendre et voir passer à quelques mètres...
    On arrête même de respirer.
    LANG
    LANG
    Expert
    Expert

    Messages : 70
    Points : 497
    Réputation : 48
    Date d'inscription : 09/12/2018
    Age : 77
    Localisation : Yonne

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
     
    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum